Année 2013-2014 · N° d'agrément :12/10777/163461 · Certifié
Mélanie et Laurent Railhet
Lou Vedel - EARL des Jouans
Agriculteurs et naisseur/éleveurs/engraisseurs
de veau bio de l'Aveyron élevé sous la mère
Nos pratiques d'élevage
Que veut dire “veau élevé sous la mère,
issu de l'agriculture biologique” ?
D'une manière générale, cela signifie que l'exploitation met en œuvre des pratiques agronomiques et d'élevage respectueuses des équilibres naturels, de l'environnement et du bien-être animal.

La certification est placée sous le contrôle d'Ecocert, un organisme agréé par les pouvoirs publics français et européen, répondant à des critères d'indépendance, d'impartialité, de compétence et d'efficacité tels que définis par la norme européenne EN 45011.
Et en détail ?
Dans cette plaquette, nous allons plus loin en vous ouvrant les portes de notre exploitation. Nous allons vous décrire ce que signifie, pour nous, cette appellation.
Nos 5 grands principes d'élevage BIO
Dès leur naissance,
les veaux restent auprès de leur mère.
La nourriture exclusive du veau
est le lait de sa mère,
et l'herbe fraiche de nos prés
(trèfle, luzerne, ...).
Durant la phase de finition, le veau continue de boire le lait de sa mère.
Il mange aussi de la farine faites d'orge, de pois et de blé, produite sur l'exploitation.
Les veaux, en élevage bio, sont rarement malades.
Quand cela arrive, le veau et sa mère sont gardés à l'écart du troupeau.
Nous utilisons seulement
des produits phytothérapiques,
homéopathiques et des oligo-éléments pour
les soins vétérinaires et généraux.
Le veau est envoyé à l'abattoir à maturité
C'est Laurent qui juge, d'après des critères visuels et au toucher,
de la maturité du veau.
La durée de maturité peut varier d'un veau à l'autre
et se situe entre 8 et 10 mois, quand il pèse environs 400 kg.
Le veau est abattus à la demande,
lorsque toute sa viande est commandées,
vous garantissant ainsi un produit frais.
C'est pourquois certain morceaux très demandé (abat, côtes, osso bucco...),
font l'objet de roulement pour satisfaire toutes les demandes.
1
Origine
de nos animaux
Toutes les vaches qui composent notre cheptel sont originaires de l'exploitation ou issues d'élevages biologique.
Les races présentes sur l'exploitation sont : Blonde d'Aquitaine, Gasconne, Salers et Limousine.
2
Le logement
La ventilation et l'orientation plein sud garantis une protection contre les intempéries et les températures extrêmes et une bonne circulation de l'air.
Tous les sols sont en dur (absence total de caillebotis, grille) sur l'ensemble de nos bâtiments.
Pour la saison froide (entre novembre et mars) : une aire de couchage/repos confortable composée d'un hangar en dur fermé sur 3 côtés. Il offre un abri couvert. Le hangar donne directement sur une aire de pâturage, sur l'accès aux mangeoires et sur une annexe en dur destinée à la finition et l'engraissement. La litière est composée de paille produite sur l'exploitation, et elle est renouvelée régulièrement.
Pour la saison chaude (entre avril et octobre) : Les veaux et leurs méres sont dispersés dans plusieurs prés et restent dehors de jour comme de nuit. Les vaches qui n'ont pas de veau ou qui ne sont pas gestante reste au près de Pompon, notre taureau.
La phase de finition : les veaux sont gardé dans une annexe. Celle-ci est construite en dur et dispose d'une aire de couchage/repos confortable, et d'une aire d'exercice en plein air. La litière (constituée de paille produite sur l'exploitation) est changée régulièrement.
Cette annexe donne sur l'aire de repos des vaches. Les mères des veaux en finition sont rentrées tous les soir et sorties tous les matins dans les prés.
3
Alimentation
Pour la saison froide (entre novembre et mars) : L'alimentation des vaches et du taureau est le foin produit sur l'exploitation et récolté durant l'été, ainsi que de la farine (blé, orge, pois...) aussi produite sur l'exploitation. Les veaux continuent de boire le lait de leur mère.
Pour la saison chaude (entre avril et octobre) : Les veaux et leurs mères sont dispersés dans plusieurs prés. Ils sont réguliérement déplacés d'un prés à un autre et des abreuvoirs sont mis à leur disposition.
Durant la phase de finition : les veaux entre 6 et 10 mois, sont gardés dans une annexe. Cette annexe donne sur l'aire de repos des vaches. Les veaux ont 2 tétées par jour : les mères des veaux en finition sont rentrées tous les soirs, et sorties tous les matin dans les prés. L'alimentation des veaux est complèté avec de la farine (blé, orge, pois...) produite sur l'exploitation.
4
Nos terres
Nous disposons de 105 hectares de terre.
  • 14 hectares de blé, orge, pois, maïs... destinés à la production de farine pour la phase de finition des veaux, et aussi à la production de paille pour les litières.
  • 30 hectares de luzerne, trèfle... destiné à la production de foin.
  • 40 hectares destinés aux pâturages
  • 21 hectares en jachère et bois
Nos champs sont entourés d'arbres. Le fumier est le seul complément que nous utilisons. Il est formé de paille et d'excréments issus des litières. Il est composté et sert en épandage sur les champs.
5
Le transport
Laurent emmène 1 à 2 veaux par voyage. Le temps de transport vers l'abattoir est de 15 minutes.
Le chargement et le déchargement sont effectués dans le respect des veaux, avec prudence et sans utiliser un type quelconque de stimulation ou de contention.
Nous n'utilisons pas de calmants allopathiques avant et durant le trajet.
6
Abattoir et
abattage
L'abattoir est certfié (n° 12/28079/120628) par Ecocert France SAS
Lors de la phase conduisant à l'abattage et au moment de l'abattage, les veaux sont traités de manière à réduire leurs stress au minimum.
L'abattage du veau se fait par étourdissement.
Le veau est dépecé, puis laissé à l'état de carcasse. La carcasse pèse environ 220 Kg. Elle reste en chambre froide 7 jours afin d'at- tendrir la viande. Notre boucher vient chercher la carcasse en camion réfrigéré.
7
Préparation
de la viande
Dans le laboratoire du boucher (N° d'agrément : En cour - Nouveau laboratoire en cour de certification) la température est régulée à 3°C.
Florian (notre boucher) désosse et découpe la viande. Mélanie met en sachet les morceaux, fait le sous vide puis étiquette chaque sachet.
Chaque étiquette spécifie :
  • le type de vente - Vente directe
  • le nom et le lieu d'élevage
    Produits de la ferme - EARL des Jouans
  • le type d'élevage - Agriculture Biologique
  • la composition
  • le poids
  • le prix au kilo
  • le prix du produit
  • le lieu de naissance, élevage et type d'élevage
    EARL des Jouans - Agriculture Biologique
  • le lieu d'abbatage
  • la date de mise en sachet
  • la date limite de conservation
  • le numéro de lot
  • le nom et les coordonnées du lieu de découpe
Il y a environs 150 Kg de viande. Mélanie compose les colis (mise en carton) suivant son cahier de commandes. Elle charge les colis dans son camion réfigéré (température à 3°C) et commence sa tournée de livraison dès le lendemain matin.
8
L'ensachage
sous vide d'air
Les colis, de 5 kg ou 10 kg environ, sont composés de sachets sous vide (2 ou 4 sachet(s) par morceau).
L'ensachage sous vide préserve les qualités de la viande tout en garantissant une DLC (date limite de consomation) d'1 a 3 semaines (suivant les morceaux) à partir de la date de mise sous sachet. L'ensachage sous vide permet une meilleure conservation au réfrigérateur et congélateur.
Chaque sachet pèse environs 500 g sauf les rotis qui sont en sachet d'1 kg. D'autres morceaux sont “à la carte” :
  • côtes de veau épaisses (env. 1 kg)
  • haché de veau (env. 500 g)
  • saucisse 100% veau (env. 500 g)
  • foie de veau (environs 250 g)
  • filet mignon de veau entier (env. 2 kg)
Pour plus de détails, voir notre carte des produits.
9
Traçabilité
Nos veaux, vaches et taureau on tous un numéro d'identification. Ce numéro d'identification donne accés à toutes les information concernant l'animal et ce jusqu'à sa mort, puis au-delà si cet animal est destiné à la consommation.
Il indique :
  • la date de naissance
  • le sexe
  • la généalogie (parents, grand-parents)
  • le nom et le lieu d'élevage qui peuvent changer au cour de la vie de l'animal. Dans ce cas, les données sont mises à jour et ajoutées sur le dossier.
  • le type d'élevage
  • la date et cause du décès
Le dossier suit l'animal pendant toute sa vie, et est conservé par l'éleveur.
contact@lou-vedel.fr
Si vous souhaitez des informations complémentaires, n'hésitez pas à nous contacter.
Mélanie et Laurent Railhet
Lou Vedel - EARL des Jouans
Saint Grat
12220 Vailhourles